MIEL-HUILE-PROVENCE

Le miel et l’huile d’olive en Provence sont un patrimoine exceptionnel, comme les abeilles qu’il faut protéger !

Par cette belle journée ensoleillée, je me rends chez Jacques Dupuis et Maryse GERBAL, apiculteurs et producteurs de Miel et huile d’olive de Provence, produits sans pesticide ni engrais chimiques, cueillis à la main et aussi du véritable Safran issue du terroir de Provence et d’Huiles essentielles bio.

miel-huile-olive-provence

miel-huile-olive-provencemiel-huile-olive-provence

Rendez-vous est pris sur leur terrain près de Jouques, où aujourd’hui il est important d’arroser un peu les nouveaux plants de Thym Thuyanol (plus doux que le Thym sauvage), de Sauge officinale et de Lavandin pour qu’ils prennent racine et espérer une première récolte l’année prochaine.

Le terrain acheté il y a plus de 3 ans, a été « nettoyé » avec un engrais vert : un mélange d’Avoine, de Vesce et de Phacélie m’explique Maryse, afin de repartir sur un sol propre avant de replanter.

Les abeilles !

Hé bien justement c’est le complément idéal. Les ruches se situant à quelques dizaines de mètres de là viennent naturellement butiner vers les plants à la floraison au mois de Mai, et on ne coupe les plantes pour la fabrication de l’huile essentielle qu’après floraison.

Les abeilles raffolent de la Phacélie. C’est une plante nectarifère (qui a des glandes à nectar) qui attire et nourrit les abeilles, elles en sont très friandes pour nourrir leurs larves mais elles ne produisent pas forcément de miel avec. Je me demandais si cela pouvait changer le miel d’une année sur l’autre.

Jacques me confirme que leur miel de Garrigue est sensiblement le même chaque année car les abeilles se nourrissent de pruniers, amandiers, aubépines, mais la Phacélie apporte juste un peu de diversité pour les abeilles. Comme l’homme, les abeilles ont besoin d’une nourriture variée et la mono-culture les fragilise.

À ce sujet, je les ai interrogé sur le devenir des abeilles et si l’abeille des champs avait plus d’avenir que l’abeille des villes. Ils n’étaient pas convaincus que la ville apportait mieux aux abeilles, tout dépend de la ville en question et du champ également. Chez eux, les terres sont encore protégées par les grandes cultures et les traitements chimiques mais malgré cela ils constatent une augmentation de la mortalité tout de même des abeilles et sont donc parfois obligés d’acheter des essaims chez des éleveurs.

La nature étant plutôt bien faite, Jacques et Maryse ne vont pas à l’encontre de celle-ci.

 

Ils ont su l’apprivoiser mais aussi s’adapter aux aléas climatiques, pour obtenir une production de miel et huile d’olive de Provence de grande qualité et très recherchée.

miel-huile-olive-provencemiel-huile-olive-provence

Ce sont de vrais agriculteurs, dans le sens noble du terme, des producteurs de saveurs, ce qui explique leur notoriété auprès des amateurs. Ils vendent une grande partie de leur production chez eux à Jouques en vente directe auprès des locaux et des touristes et je connais même certains parisiens qui ne commandent que leur huile d’olive, quand elle n’est pas en rupture de stock !!

Je vous invite à venir les découvrir chez eux, donnez un petit coup de fil avant de passer pour les prévenir de votre visite !

 

Faites le plein de miel et huile d’olive de Provence pour cet hiver !!

 

miel-huile-olive-provence

Maryse & Jacques Dupuis copyright la-copine.org

 

Abeilles Essentielles -170 rue Grande, 13490 Jouques – tel. 04 42  63 79 21, portable. 06 13 41 04 69

(producteur de Miel, Huile d’olive en Provence, Huile essentielle de Lavande et de Lavandin, et du vrai safran de Provence)

Facebook Comments
Partager :